AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Surprise & Milkshakes. - Salomé -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatarMESSAGES POSTÉS : 97
INSCRIT LE : 04/09/2014


.
❥ IN RIDING A HORSE, WE BORROW FREEDOM.

∞ journal intime
ÂGE: Vingt-sept ans.
RP : open, envoie un mp !
RELATIONS:

MessageSujet: Surprise & Milkshakes. - Salomé - Dim 14 Sep - 9:54

Surprise
&
Milkshakes.
Salomé Brooks-Galeway
feat.
Scott W. Heinsfield


 

 



 

 

Cela faisait une semaine que Scott était de retour à Lakeview à présent, mais il avait encore un peu de mal à retrouver ses repéres. Quoi de plus normal au fond après onze années d'absence ?! Revenir au ranch lui avait rappelé tellement de choses. Certes il y avait les bons souvenirs avec ses parents, son frère et sa soeur...

Mais il y avait aussi ce qu'il appelait maintenant sa "descente aux enfers". Les longues semaines après la mort de ses parents où il s'était sentit tellement mal qu'il avait plongé dans la drogue. Sur le coup l'idée lui avait paru excellente, mais il avait rapidement déjanté lorsqu'il s'était aperçu qu'au lieu de résoudre ses problèmes, ça ne faisait que les aggraver. Au final, la solution qu'il avait trouvé se résumait à la salle de bain avec une lame de rasoir. Onze ans après, il se demandait ce qui avait bien pu lui passer par la tête ce jour-là. Heureusement qu'Ellie était arrivée à temps. Il ne l'avait jamais remercié pour ça, ne sachant pas comment s'y prendre, mais il lui en était vraiment reconnaissant. Peut-être devrait-il aborder un jour le sujet avec elle ?! De même qu'il devrait parler à Jesse aussi... Mais il fallait qu'il trouve le courage pour ça et ce n'était pas encore le cas. Depuis une semaine il tentait donc d'aider du mieux qu'il le pouvait pour réparer les dégats de la tempête tout en restant le plus discret possible. Il avait bien passé du temps avec ses aînés mais il ne se sentait pas vraiment à l'aise comme autrefois avec eux. Tous trois avaient changé au cours de la dernière décennie et il allait leur falloir un peu de temps pour réapprendre à se connaitre.

Ce fut donc dans cette atmosphère un peu étrange que Scott décida de s'octroyer un petit après-midi de repos. Il avait appelé Salomé quelques jours plus tôt pour lui dire qu'il était de retour dans sa ville natale et elle lui avait expliqué à ce moment là qu'elle travaillait à l'école primaire de la ville. Cette même école où le jeune homme avait posé son cartable d'écolier bien des années plus tôt... Inutile de dire qu'il connaissait donc bien le chemin pour s'y rendre. Souhaitant faire une surprise à la jeune femme, il avait tout prévu. Il allait l'attendre à la sortie mais il comptait bien ne pas arriver les mains vides. En chemin, il fit donc un léger détour pour aller acheter deux milkshakes au glacier du coin. Il savait que son ancienne tutrice de lycée aimait ça puisqu'il lui en avait offert bon nombre de fois quand elle lui donnait des cours particuliers. Il avait encore l'impression de l'entendre raler parce qu'il allait lui faire prendre des kilos en trop. Sa réponse était alors toujours la même : "Tu es parfaite comme tu es, ne t'inquiètes pas...". Rien qu'à ce souvenir, il ne pu s'empêcher de sourire pendant qu'il s'installait sur le petit muret de l'école, les pieds dans le vide. Afin de ne pas les réchauffer, il posa les milkshakes à côté de lui et se mit à attendre, guettant la sortie des élèves.

Durant les minutes qui suivirent, il se remémora sa rencontre avec Salomé dans un lycée de Seattle. Elle s'était seulement trompée de toilettes mais ça avait suffit pour déclencher l'humeur maussade de l'ado qu'il était à l'époque. Manque de chance, la jeune femme n'était pas non plus au meilleur de sa forme ce jour là et tous deux s'étaient royalement arrosés d'un langage assez fleuri. A ce moment là, ils pensaient certainement pas se revoir... Mais c'était sans compter sur l'ironie du sort, qui fit en sorte que Salomé devienne la tutrice de Scott pour l'aider à rattraper son retard en cours. Sans trop savoir comment, ils finirent alors par enterrer la hache de guerre et une amitié finit même par naitre entre eux. Cela fait pas mal de temps qu'ils ne se sont plus revus à présent, mais ils sont tout de même toujours restés en contact. Scott sait ainsi que Salomé s'est mariée quelques mois plus tôt et qu'elle vit aujourd'hui avec son mari à Lakeview.

Perdu dans ses pensées, il revint sur Terre quand il entendit le bruit de dizaines de petits pieds qui s'avançaient vers la sortie de l'école. Tendant le cou, le jeune homme se mit à observer toute personne qui sortait de l'école, espèrant bien voir apparaître sa "vieille amie".
© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarMESSAGES POSTÉS : 346
INSCRIT LE : 24/08/2014
AGE : 32


.

∞ journal intime
ÂGE: Vingt-huit ans
RP : open, envoie un mp !
RELATIONS:

MessageSujet: Re: Surprise & Milkshakes. - Salomé - Lun 15 Sep - 12:02


   
Scott & Salomé
Surprise & Milkshakes

   
Aujourd’hui, c’était la première journée complète que je passais à l’école, puisque finalement, la matière, les devoirs et les leçons avaient commencé pour les élèves et de ce fait, une seconde personne pour venir en aide aux enseignantes n’était visiblement pas de trop. Honnêtement, je ne m’en plaignais pas; non seulement, cela me permettait de finalement m’occuper et faire autre chose que de tourner en rond de mes journées, mais de plus, cet emploi me donnait l’occasion d’être entourée d’enfants. Peut-être pas des bébés, certes, mais tout de même des enfants qui pourraient m’apporter une certaine expérience dont je sentais avoir profondément besoin avant la naissance de ma fille qui commençait à approcher lentement, mais sûrement. Après, je ne disais pas que je pourrais tout apprendre à leur contact, mais malgré tout, je savais que ça ne me ferait pas de mal et de ce fait, je ne m’en plaignais pas, convaincue que cet emploi n’allait certainement pas me déplaire.

Comme de fait, malgré le fait que je ne passai pas nécessairement beaucoup de temps en classe physiquement, puisque bien souvent, j’étais appelée à prendre les élèves à part pour leur faire réciter leur leçon ou bien les aider à lire un passage de leur manuel scolaire, je ne vis pas la journée passer. Ces enfants étaient tout simplement adorables, et leur venir en aide, peu importe la façon, me procura un plaisir et une sensation de bien-être que je n’avais pas ressenti depuis le décès de mon mari. Ce fut à un tel point que même si j’étais sereine après cette journée, limite, je regrettais que celle-ci soit terminée. Toutefois, je me consolais en me disant que ce ne serait certainement pas la seule, puisque je n’avais eu aucun commentaire négatif de qui que ce soit pendant la journée. Je ne prétendais pas être une experte en pédagogie pour autant, mais j’étais persuadée que si quoi que ce soit de majeur avait déplu à quelqu’un, je l’aurais su et là, je n’avais pas eu de commentaire de personne, ne serait-ce que des saluts chaleureux une fois que la journée prit fin et que les enfants purent quitter les classes. De mon côté, je me rendis dans la salle des enseignants, là où j’avais laissé mes affaires au début de la journée, je les récupérai, et sans attendre plus longtemps, je sortis à l’extérieur de l’école avec l’intention de me rendre chez moi.

Dans cet ordre d’idées, le plus naturel aurait probablement été que je me dirige aussitôt vers la voiture à pied, sans attendre plus longtemps, mais ne pouvant pas marcher en regardant seulement mes pieds – parce que non seulement, des enfants et des parents surgissaient de partout, mais de plus, je commençais à les voir de moins en moins avec mon ventre – je fus alors tenue de regarder autour de moi, et c’est à ce moment que je me rendis compte que quelqu’un attendait, un peu à l’écart des autres parents. Plus étrange encore, cette personne me semblait un peu jeune pour avoir un enfant, quoique de nos jours, plus rien n’est vraiment surprenant. Un peu intriguée, je choisis de me diriger discrètement – parce que je ne voulais pas passer pour une vraie fouine ou quoi que ce soit du genre - vers cette personne, et je fus étonnée, au moment où je fus presque à sa hauteur, de constater que cette personne ne m’était pas du tout inconnue. Je me permis alors d’esquisser un large sourire, et sur un ton de voix à la fois enjoué et étonné, je dis : « Scott ?! Mais qu’est-ce qui t’amène ici !? » Bien que je savais qu’il était de retour en ville et que je lui avais précisé que je travaillais dans cette école, je ne m’attendais certainement pas à le voir ici, et plus encore, je ne m’attendais certainement pas à ce qu’il soit là seulement pour moi. Je n’allais certainement pas lui demander de faire demi-tour, puisque j’étais particulièrement heureuse de le voir ici, mais quand même, je préférais être sûre avant de me faire de fausses idées, voire même une fausse joie, si jamais je n’avais pas vu juste.

_________________
Tu as toujours su trouver les mots qui me réconfortaient. Tu étais ma joie de vivre. Peux-tu savoir ce que j'éprouve sans toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarMESSAGES POSTÉS : 97
INSCRIT LE : 04/09/2014


.
❥ IN RIDING A HORSE, WE BORROW FREEDOM.

∞ journal intime
ÂGE: Vingt-sept ans.
RP : open, envoie un mp !
RELATIONS:

MessageSujet: Re: Surprise & Milkshakes. - Salomé - Lun 15 Sep - 15:55

Surprise
&
Milkshakes.
Salomé Brooks-Galeway
feat.
Scott W. Heinsfield


 

 



 

 

Perché sur son muret, Scott s'amusa pendant plusieurs minutes à observer la foule qui sortait de l'école. Bien que certains enfants soient plus grands que d'autres, il ne pu s'empêcher d'être amusé par leur taille. Dire qu'il avait été aussi petit un jour... Il en vit même qui ne devait pas lui arriver plus haut que la taille.

Cependant, ce n'était pas parce qu'ils étaient minuscules qu'il les sous-estima. Tout en procédant à son observation, il ne manqua pas de surveiller ses milkshakes de près. Il avait toujours été gourmand et il n'y avait pas de raison pour que certains de ces gamins ne le soit pas aussi. Heureusement, un petit froncement de sourcils permettait d'éloigner rapidement les plus aventureux. Ce qui ne fonctionnait pas nécessairement avec les mères de famille. A chaque fois que l'une d'elles passait devant le jeune homme, elle ne pouvait s'empêcher de lui adresser un regard suspicieux. Un peu étonné au premier abord, Scott se demanda ce qui lui valait une telle réaction. On ne pouvait plus venir chercher son petit frère ou sa petite soeur alors ?! Et quand bien même il était jeune, il aurait très bien pu avoir un enfant de sept ou huit ans. M'enfin... Ne souhaitant pas être mal vu en ville une semaine après son retour, il opta à chaque fois qu'il voyait une mère de famille pour son plus beau sourire digne d'une pub pour dentifrice. Cette solution fonctionna plutôt bien jusqu'à ce que l'une d'elle lui réponde par un sourire sans équivoque. Ecarquillant les yeux, Scott chercha désespérément une solution pour ne pas se faire aborder par une femme qui devait avoir une dizaine d'années de plus que lui. Décidément, c'était pas simple d'attendre le soir devant l'école...

Heureusement, une petite blondinette de sa connaissance fit son apparition devant lui, pour son plus grand soulagement. Lorsqu'il la vit apparaitre, il sentit son sourire s'agrandir. Sans le savoir elle venait de le tirer d'un mauvais pas. Toujours perché sur son muret les pieds dans le vide, il lui répondit alors sur un ton amusé. « Euh... Toi je crois... » N'ayant pas pu se trouver face à face avec elle depuis de nombreuses années, il était vraiment heureux de pouvoir la taquiner de vive voix. Certes de nos jours il y avait internet et les téléphones portables, mais tout de même ça n'avait rien à voir avec une vrai discussion.

Prenant un milkshake dans chaque main, il se laissa alors glisser du muret pour attérir devant la jeune femme. Ce fut à ce moment là qu'il remarqua son ventre arrondi. Elle ne devait pas être au bout de sa grossesse mais il n'y avait tout de même pas de doute possible sur la raison de ce ventre rond. Marquant un petit temps d'arrêt, il ne pu s'empêcher de lui lancer sur un ton étonné : « Tu trouvais qu'il n'y en avait pas déjà assez dans cette école, il a fallu que tu en fabriques un autre ?! Tu sais que c'est le mal ces choses là, ils voulaient me piquer mes milkshakes ! » Bien entendu, il plaisantait et par conséquent, il ne pu garder bien longtemps son air sérieux. Esquissant un sourire amusé, il reprit bien vite : « Mais je suis content pour toi, félicitations... » Tout en finissant ces paroles, il s'avança pour la prendre dans ses bras. La seule chose qu'il n'avait pas prévu, c'était que la tache ne fut pas aisée compte tenu du ventre de Salomé qui prenait de la place et de ses propres mains qui étaient encombrées. Se reculant, il lui tendit donc un milkshake. « Tient, celui là était pour toi... » Après tout, il pouvait tout de même lui faire une surprise à la sortie de son travail. Car si on y réfléchissait bien, elle avait grandement contribué au fait qu'il ai pu entamer une formation de vétérinaire. Chose qu'il pensait impossible auparavant...
© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarMESSAGES POSTÉS : 346
INSCRIT LE : 24/08/2014
AGE : 32


.

∞ journal intime
ÂGE: Vingt-huit ans
RP : open, envoie un mp !
RELATIONS:

MessageSujet: Re: Surprise & Milkshakes. - Salomé - Lun 15 Sep - 23:25


   
Scott & Salomé
Surprise & Milkshakes

   
Même si j’avais quelques petits doutes en ce qui expliquait la présence de Scott dans les environs de l’école où je travaillais, il n’en demeura pas moins que je me montrai touchée du fait qu’il avait fait le déplacement pour me voir. J’en étais très heureuse, pour tout dire, d’autant plus que je comptais lui proposer de se voir, histoire de discuter autrement que par téléphone, prochainement. Toutefois, je n’avais pas encore pris l’initiative de lui en parler, puisque non seulement, mon propre déménagement chez mon frère en attendant d’avoir un nouveau logement avait pris mon temps, mais de plus, je me doutais bien qu’il avait été occupé au moment de son retour, non seulement avec sa famille, mais également avec les dommages de cette tempête qui n’avait pas épargné grand-monde. Après, peut-être n’avait-il pas subi de dommages, je ne le savais pas encore, je ne lui avais pas demandé. C’était là le signe que j’avais de nombreuses choses à rattraper avec lui, cela faisait si longtemps que je n’avais pas eu l’occasion de le voir !

En fait, cela faisait si longtemps qu’apparemment, je ne lui avais même pas dit que j’étais enceinte. Au départ, je ne n’en rendis pas compte, et ce fut limite si je ne compris pas ce qu’il me dit dans un premier temps en parlant d’en « fabriquer un autre ». Heureusement, j’eus la présence d’esprit de comprendre qu’en fait, il voulait parler d’un enfant. Comme si j’en étais limite un peu gênée, je ne dis rien, puis je finis par rire quand il me dit que les enfants – pas celui que je portais, ceux qui sortaient de l’école – avaient tenté de le lui prendre. Franchement, ça ne m’étonnait pas, comment résister, après tout !? Amusée de la situation, je ris jusqu’à ce que finalement, il me félicite. Je lui souris alors, puis d’instinct, je posai une main sur mon ventre quelque peu arrondi, comprenant alors que maintenant, je ne pouvais pas vraiment le cacher. Ces derniers temps, je tentais de le faire avec des vêtements plus amples, mais maintenant, je ne voyais pas pourquoi il faudrait que je le dissimule, puisque je n’avais pas honte de ma condition, du fait que j’allais bientôt être mère. Il était certain que j’aurais préféré de loin que le père de ce bébé soit encore là, mais ça, c’était une autre histoire. Et puis, même si la tristesse, ce trou béant dans mon cœur était toujours présent, je me rendais compte progressivement que j’avais un entourage sur lequel compter, et Scott en faisait partie. Autrement, je ne me serais certainement pas permise de me laisser aller dans ses bras un instant pour une accolade amicale histoire de souligner adéquatement ces retrouvailles. Cette étreinte ne fut pas nécessairement la plus normale qui soit, vu la présence de mon ventre et du fait que Scott avait les mains occupées, mais malgré tout, celle-ci me fit plaisir, tout comme la présence de mon ami d’ailleurs, ainsi que son intention, puisqu’il en avait bel et bien une. Il ne tarda pas à me la présenter par la suite, me tendant un des deux milkshakes qu’il avait apportés. J’eus alors un nouveau sourire, et je me permis de faire une petite moue avant d’affirmer, à la blague : « Je ne suis pas assez grosse comme ça maintenant, il faut que tu en ajoutes une couche !? » Malheureusement, je ne sus pas garder mon sérieux très longtemps, compte tenu du fait que je n’étais pas de nature à faire des blagues hilarantes et être pince-sans-rire. De plus, je n’aimais pas vraiment me moquer des gens, malgré le fait que là, c’était simplement pour taquiner un peu Scott comme je pouvais le faire dans le passé lorsqu’il m’apportait quelque chose à manger et à boire, comme en ce moment. Je ris doucement quelques secondes après, prenant la boisson glacée en affirmant plus sérieusement, et surtout plus sincèrement : « Sérieusement, c’est gentil de ta part. Je suis vraiment contente de te revoir, tu sais ? C’est vraiment une belle surprise que tu me fais là. » Puis je jetai un coup d’œil à mon milkshake, sachant pertinemment que l’envie ne me manquait pas d’en prendre une gorgée, mais avant tout, je relevai le regard en direction de mon ami, et je lui dis : « Tu veux marcher un peu ? » En fait, je lui proposais cela parce qu’essentiellement, je savais que les environs d’une école primaire n’était pas l’endroit idéal pour discuter et qu’il y avait forcément mieux dans les environs. En fait, je n’en doutais pas, je le savais. Il me manquait plus de savoir si Scott voulait m’accompagner ou rester ici avant de faire quoi que ce soit.

_________________
Tu as toujours su trouver les mots qui me réconfortaient. Tu étais ma joie de vivre. Peux-tu savoir ce que j'éprouve sans toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarMESSAGES POSTÉS : 97
INSCRIT LE : 04/09/2014


.
❥ IN RIDING A HORSE, WE BORROW FREEDOM.

∞ journal intime
ÂGE: Vingt-sept ans.
RP : open, envoie un mp !
RELATIONS:

MessageSujet: Re: Surprise & Milkshakes. - Salomé - Mar 16 Sep - 19:42

Surprise
&
Milkshakes.
Salomé Brooks-Galeway
feat.
Scott W. Heinsfield


 

 



 

 

Alors qu'il discutait avec la jeune femme, Scott ne pouvait s'empêcher d'afficher un sourire ravi. Lorsqu'il l'avait eu au téléphone quelques jours plus tôt, il avait ménagé son effet de surprise en se gardant bien de lui parler de sa visite. Cependant, cela ne l'avait pas empêché de retenir quelques informations importantes comme l'endroit où elle travaillait.

Depuis tout jeune, Scott aimait faire des surprises et cette habitude n'avait pas changé avec le temps. Il adorait voir la réaction des personnes qu'il aimait lorsqu'il les surprenait. Ce fut donc avec un plaisir non dissimulé qu'il taquina la jeune femme sur la raison de sa venue, mais pas seulement... Sa grossesse ne lui échappa pas et comme à son habitude, il ne pu s'empêcher de lui lancer une légère boutade. Sur le coup il vit bien qu'elle ne comprenait pas de quoi il parlait mais ça s'arrangea rapidement lorsqu'elle se mit à rire. L'embêter ainsi lui avait manqué. A l'époque où elle lui donnait des cours, elle devait parfois le recentrer sur ce qu'ils étaient en train de faire si elle voulait que ça avance. Ce n'était pas un grand blagueur mais il aimait tout de même énormément plaisanter. En classe ses professeurs le qualifiaient toujours "d'élève distrait" mais il n'y avait rien d'étonnant à ça. Une fois son milkshake tendue à son amie, il cru manquer de s'étouffer en entendant sa question. Cherchait-elle le baton pour se faire battre ?! Toujours est-il qu'une fois encore, il lui répondit le plus naturellement du monde avant d'afficher un sourire amusé. « En fait je voudrais voir combien de temps tu mets à devenir aussi ronde qu'un ballon de basket... » Bien entendu, il n'y avait rien de méchant dans ses paroles. Il plaisantait juste et n'en pensait pas un mot. Il savait qu'une femme enceinte pouvait craindre de prendre beaucoup de poids durant sa grossesse, mais il se disait qu'il valait mieux dédramatiser la chose. Après tout si elle prenait quelques kilos, elle pourrait toujours les perdre après.

Enfin bref. Au final, tous deux rirent de bon coeur avant de reprendre leur sérieux. Bien qu'il s'attendait à de telles paroles, Scott fut tout de même touché lorsqu'elle lui avoua être contente de le revoir. Tous ses anciens amis ne réagissaient pas de la même manière à son retour. Certains avaient même refusé de répondre à ses appels. Peut-être était-ce parce qu'il avait refusé de revenir à Lakeview à sa majorité... Dans tous les cas, le jeune homme répondit par un sourire aux paroles de Salomé avant d'acquiescer d'un petit signe de tête. « Oui pourquoi pas... Si ça peut rassurer les mères de famille qui n'arrêtent pas de me regarder comme un psychopathe... » Tout en parlant, il commença à avancer en laissant ses pas le guider. Même si ça avait un peu changé, il connaissait bien les environs. C'était là qu'il avait grandit et une petite balade pour se remémorer les lieux lui faisait vraiment envie. Après avoir avalé quelques gorgées de son milkshake, il reporta cependant son attention sur son amie. « C'est normal que je vienne te voir, après tout c'est en partie grace à toi si j'ai pu entamer des études de vétérinaire... » Certes il les avait mis en pause pour le moment, mais il comptait bien les reprendre un jour. D'ailleurs, son retour à Lakeview commençait à le faire hésiter sur ses projets d'avenir. Il y a quelques mois de ça, il ne pensait qu'à une chose : trouver un poste dans un cabinet de Seattle. A présent, il commençait à se demander s'il ne pourrait pas exercer son métier au ranch. Il serait près des personnes qu'il aimait et surtout, il serait dans un endroit qu'il appréciait par dessus tout.

Continuant d'avancer, il baissa son regard quelques secondes sur le ventre de Salomé. C'était étrange de la voir ainsi avec son ventre rond. Elle avait tellement changé depuis la dernier fois qu'il l'avait vu. Elle faisait plus mature, plus posée. Bon, même s'il devait bien reconnaitre qu'il ne l'avait jamais connu vraiment délurée... Souhaitant en savoir un peu plus sur sa vie actuelle, il lui demanda gaiement : « Ton mari doit être heureux ! C'est prévu pour quand ?! » Ou comment faire une gaffe sans le savoir...
© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarMESSAGES POSTÉS : 346
INSCRIT LE : 24/08/2014
AGE : 32


.

∞ journal intime
ÂGE: Vingt-huit ans
RP : open, envoie un mp !
RELATIONS:

MessageSujet: Re: Surprise & Milkshakes. - Salomé - Jeu 18 Sep - 11:50


   
Scott & Salomé
Surprise & Milkshakes

   
À la taquinerie de Scott sur le fait qu’il voulait voir combien de temps il faudrait pour que je devienne un ballon de basket, ce que j’allais devenir d’ici quelques mois, voire même quelques semaines, je me contentai de faire une petite moue, histoire de lui faire comprendre que je ne lui en voulais pas qu’il m’embête. Après, à quoi pouvais-je m’attendre de la part du jeune homme qui avait toujours aimé faire des plaisanteries, surtout lorsqu’il était question de mélanger nourriture et taquineries ? Il fallait bien que j’assume un peu le fait que j’avais du poids en plus, mais que c’était pour la bonne cause et après, le fait de prendre du poids ne me faisait pas peur, ce n’était même rien comparativement aux autres soucis que je pouvais avoir en ce moment, et que je voulais oublier pendant un instant en passant du temps en compagnie de mon ami qui était venu exprès pour cela, selon ses dires.

Progressivement, cette petite moue amusée – puisque mine de rien, sa remarque sur les mères qui le regardaient d’une drôle de façon m’avait fait rire, compte tenu que je tentais d’imaginer la chose – se transforma en un sourire à la fois touché et nostalgique. Touché par ce que ses propos l’étaient, d’une certaine façon, je ne pouvais pas le nier, et nostalgique puisque le fait de parler de ses études me rappelait nos séances de tutorat lorsque nous étions au lycée, et de ce fait, tout cela me rappelait de relativement bons souvenirs. Bien sûr, dans un premier temps, nous avions eu des moments un peu plus compliqués, puisque cela n’avait pas toujours été l’harmonie entre nous, mais l’essentiel était que maintenant, nous nous entendions bien, et que j’étais contente que Scott soit présent dans ma vie, plus que jamais maintenant, puisque nous habitions de nouveau dans la même ville, ville beaucoup plus petite que Seattle, ce qui nous permettrait certainement de nous croiser plus souvent. Après, peut-être allait-il poursuivre ses études autre part, je ne le savais pas, mais je pensais pouvoir me mettre au parfum pendant cette discussion. Sitôt que j’eus fini ma première gorgée de milkshake, je voulus lui demander où il en était, comment il s’en sortait, jugeant que c’était normal de me tenir au courant de cela, mais le jeune homme me devança, me posant une question qui était tout à fait normale pour lui, pour n’importe qui environ, sauf peut-être moi.

Même si j’aurais voulu ne pas laisser paraître quoi que ce soit, que j’aurais voulu lui répondre bien rapidement que oui, mon mari était heureux, et lui donner la date exacte prévue pour la naissance du bébé, comme n’importe quelle future maman aurait aimé le faire certainement, mais je ne sus le faire. Mon premier réflexe fut de perdre mon sourire, puis baisser la tête un peu tristement en disant, très vaguement, ce qui ne me ressemblait pas : « Pour la fin janvier, environ… » J’inspirai alors profondément, histoire de me ressaisir, puis j’expirai, mais cela ressembla plutôt à un soupir, un soupir qui ne disait pas grand-chose de bon. Je me sentais plutôt mal de réagir ainsi, non pas parce que je ne pensais pas avoir raison de le faire, mais plutôt parce que je ne voulais certainement pas gâcher ces retrouvailles, pas maintenant, en tout cas. Je cherchai alors à me rattraper en faisant un sourire gêné, et en disant : « Ce sera une fille. », mais mon rire nerveux trahit mon malaise momentané, et je m’en sentis bien ridicule, d’autant plus que j’avais dit quelque chose que Scott n’avait même pas demandé. Après, peut-être n’en avait-il rien à faire, et malheureusement, je ne pensais pas que ça m’avait aidée de quelconque façon pour le moment.

_________________
Tu as toujours su trouver les mots qui me réconfortaient. Tu étais ma joie de vivre. Peux-tu savoir ce que j'éprouve sans toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarMESSAGES POSTÉS : 97
INSCRIT LE : 04/09/2014


.
❥ IN RIDING A HORSE, WE BORROW FREEDOM.

∞ journal intime
ÂGE: Vingt-sept ans.
RP : open, envoie un mp !
RELATIONS:

MessageSujet: Re: Surprise & Milkshakes. - Salomé - Lun 22 Sep - 17:19

Surprise
&
Milkshakes.
Salomé Brooks-Galeway
feat.
Scott W. Heinsfield


 

 



 

 

Avez-vous déjà ressentit cette impression d'avoir dit quelque chose qu'il ne fallait pas mais sans savoir de quoi il s'agissait ?! C'était une sensation vraiment désagréable et ce fut exactement ce qui se produisit pour Scott quand il parla de son mari à Salomé.

Aussitôt il vit son sourire s'évanouir, comme s'il avait abordé un sujet vraiment délicat. Y avait-il de l'eau dans le gaz avec Andrea ?! S'étaient-ils disputés ?! Peut-être Andrea était-il parti en la laissant seule avec le bébé... Ça ne serait pas le premier homme qui fuirait devant ses responsabilités. Mais dans ce cas, pourquoi ne lui en avait-elle pas parlé plus tôt ?! Elle aurait pu lui dire au téléphone. Tout comme sa grossesse aussi. C'était vraiment étrange cette histoire. En général lorsqu'on attendait un enfant, on faisait circuler la nouvelle dans son entourage non ?! Il avait beau se creuser les méninges, il n'arrivait pas à trouver une explication à tout ça. D'autant plus que la seconde réaction de la jeune femme fut également étrange. Affichant un sourire gêné qui n'avait rien de naturel, elle lui affirma qu'elle allait avoir une fille. Mais quel rapport avec ce qu'ils étaient en train de dire ?! Arquant un sourcil, Scott s'arrêta en plein milieu du trottoir. Les personnes qui les croisaient allaient certainement le regarder de travers, mais tant pis, il voulait comprendre. Arquant un sourcil, il attendit que Salomé se retourne vers lui pour lui demander. « Salomé... Qu'est-ce qui se passe au juste ?! Pourquoi tu m'as fait cette tête d'enterrement quand je t'ai parlé de ton mari ?! Il est où Andrea ?! Vous vous êtes disputés et il est parti ?! » Sans le faire exprès il venait d'en remettre une couche mais il avait horreur de ne pas comprendre ce qui se passait. Et puis ce n'était pas le genre de son amie d'avoir ce genre de réaction. En général quand ils passaient du temps ensemble, elle était plutôt souriante et ils passaient de bons moments à déconner. Tout le contraire du visage qu'elle affichait à l'instant présent.

Au fond, cela rappela un peu à notre jeune homme la période où ils s'étaient rencontrés. Si de son côté il avait des soucis et en voulait à la Terre entière, il en était un peu de même pour la jeune Salomé. Elle avait le coeur brisé à cause de sa famille qui l'avait séparé de l'homme qu'elle aimait et elle n'était pas à prendre avec des pincettes. Ce fut d'ailleurs pour cette raison qu'ils entamèrent une violente dispute le jour de leur première rencontre. Mais maintenant elle avait retrouvé l'homme qu'elle aimait, ils s'étaient mariés et ils allaient avoir un enfant ensemble. Alors où était le problème ?! Soudainement, une idée traversa l'esprit de Scott. Il ne laissa pas le temps à Salomé de répondre à ses premières questions, puisqu'il ajouta quasiment aussitôt : « Ce n'est pas lui le père c'est ça ?! Mais c'est qui alors ?! » Fronçant les sourcils, le jeune homme se dit qu'il était surement tombé dans le mille. Ça ne pouvait être que ça. Sinon quoi d'autre ?! Il n'était pas un espère en relations puisque les siennes n'avaient jamais duré bien longtemps, mais il se disait que cette solution pourrait accorder toutes les pièces du puzzle. Cela expliquerait notamment pourquoi elle ne lui en a pas parlé. Elle se sentait honteuse d'avoir fait un enfant avec un autre homme que son mari ! Il ne la voyait pas tromper Andrea mais après tout pourquoi pas...
© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarMESSAGES POSTÉS : 346
INSCRIT LE : 24/08/2014
AGE : 32


.

∞ journal intime
ÂGE: Vingt-huit ans
RP : open, envoie un mp !
RELATIONS:

MessageSujet: Re: Surprise & Milkshakes. - Salomé - Jeu 25 Sep - 11:52


   
Scott & Salomé
Surprise & Milkshakes

   
Même si je m’étais efforcée à ne pas parler d’Andrea ou de la potentielle joie qu’il aurait pu éprouver à l’idée de devenir père, Scott avait senti que quelque chose clochait avec cela, et le fait que j’évince la question ne fut pas suffisant pour ne pas aborder le sujet. Je le devinai lorsqu’il ne passa aucun commentaire sur la date prévue pour la naissance du bébé, ou encore sur le fait que j’attendais une fille, parce que même s’il ne me l’avait pas demandé, je pensais qu’il n’allait pas demeurer indifférent. Non; il avait apparemment bloqué sur le fait que je n’avais rien dit à propos de mon mari, et le tout se confirma lorsque soudainement, il me demanda ce qui se passait. J’eus alors une hésitation, ne sachant pas du tout comment aborder la question, ne sachant pas comment lui annoncer une telle chose. Je n’avais pas su le faire lorsque nous nous étions parlé au téléphone, alors en face, c’était probablement pire. Toutefois, cette hésitation fut fatale; Scott commença à poser de nouvelles questions, mentionnant le mot « tête d’enterrement » sans avoir probablement idée à quel point cette expression était appropriée dans mon cas. Encore une fois, rien de ma part, et encore une fois, mon silence ne fit qu’empirer les choses; Scott en vint alors à supposer qu’Andrea était parti suite à une dispute. Si seulement ça avait pu être ça, au moins j’aurais eu une chance que ma fille voie son père, sache l’homme qu’il était…

Rapidement, je m’empressai de hocher négativement la tête, et je dis : « Ce n’est pas ça… », sauf que les mots se bloquèrent dans ma gorge lorsque je voulus lui expliquer de quoi il s’agissait exactement. Je déglutis, et je faillis m’étouffer, puisqu’au même moment, mon ami choisi de faire une nouvelle hypothèse, une hypothèse qui m’horrifia pendant un moment, soit celle qu’Andrea ne soit pas le père de ce bébé. Je le regardai alors avec un regard exorbité, limite scandalisé, lui faisant alors comprendre que jamais, au grand jamais, je n’aurais pu lui faire une chose pareille, peu importe les circonstances. Je n’avais même pas eu le courage de sortir avec quelqu’un d’autre après avoir quitté Andrea suite à cette année avec lui en France, donc maintenant que nous étions mariés, peu importe s’il était décédé ou pas, c’était juste impensable. Limite, j’aurais pu être vexée que Scott pense une telle chose de moi, mais ne voulant certainement pas provoquer une dispute, je me concentrai plutôt sur le fait qu’il fallait à tout prix que je lui fournisse des explications, puisqu’autrement, il n’aurait pas fini de faire des suppositions. Secouant alors la tête vivement, je me ressaisis bien rapidement, puisque je n’avais maintenant pas le choix, et je dis : « Il est bel et bien le père du bébé ! Mais il ne sera pas là pour la voir grandir ! » Je baissai alors la tête, me rendant compte que mon ton de voix s’était élevé sans que je le veuille, j’inspirai profondément, et je pinçai les lèvres afin de retrouver ma contenance avant de dire : « Il… Il est décédé dans un accident d’avion… » J’eus alors un nouveau blocage, et même si j’avais retrouvé un peu mon calme, je n’arrivais pas à regarder Scott, à guetter sa réaction, alors que pourtant, je devrais. Je ne pouvais juste pas, pas maintenant en tout cas.

_________________
Tu as toujours su trouver les mots qui me réconfortaient. Tu étais ma joie de vivre. Peux-tu savoir ce que j'éprouve sans toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


.

MessageSujet: Re: Surprise & Milkshakes. - Salomé -

Revenir en haut Aller en bas
 

Surprise & Milkshakes. - Salomé -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DIRT ROAD DIARY :: lakeview :: west :: Union Elementary School-