AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 SIOBHAN (+) lost and insecure, you found me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatarMESSAGES POSTÉS : 226
INSCRIT LE : 25/08/2014


.

∞ journal intime
ÂGE: vingt-cinq ans
RP : open, envoie un mp !
RELATIONS:

MessageSujet: SIOBHAN (+) lost and insecure, you found me Mer 27 Aoû - 15:37


Siobhán Eanna, Everdeen
« Les chanceux sont ceux qui arrivent à tout.
Les malchanceux, ceux à qui tout arrive. »

   
Nom complet : elle porte le nom de sa mère, everdeen. ses parents n'étaient pas mariés lorsqu'elle est née. son père a donc décidé de lui rendre hommage en lui donnant son nom. elle se prénomme siobhán. son deuxième prénom lui vient de sa mère, eanna, qu'elle n'a pas connue. pour information son prénom se prononce ainsi : chovonne. - Âge : elle a fêté ses vingt-cinq ans et les années passent trop vite à son goût, surtout quand elle voit grandir sa fille. - Date et & lieu de naissance : elle est née en mai, à lakeview, dans l'oregon. elle n'a pas quittée une seule fois cet état, se sentant très bien ici. - Nationalité : elle est américaine, elle n'a d'ailleurs jamais quitté le pays. cependant, elle a aussi des origines irlandaises du côté de sa mère. - Métier : elle a fait des études de stylisme mais elle a tout arrêtée quand elle est tombée enceinte d'eanna. pour subvenir aux besoins de sa famille, elle a ouvert une boutique de vêtements dans le centre de lakeview, le style closet. - Statut civil : veuve. elle a perdue son fiancé il y a trois mois. elle élève seule sa fille de deux ans. - Statut financier : elle a une situation financière moyenne. elle ne roule pas sur l'or mais elle arrive tout de même à payer ses factures. - Groupe : elle fait partie du groupe shattered glass, elle a perdu beaucoup lors de cet ouragan, et elle a beaucoup de mal à s'en remettre. - Chanson country préférée : safe and sound, taylor swift.

   
Elle est née à Lakeview, en Oregon (+) Elle n’a pas connu sa mère, qui est morte à sa naissance (+) Elle a une sœur ainée, Juliet, qui est en réalité la fille de son père, mais pas de sa mère (+) Elle a rencontrée Ezra alors qu’ils étaient à la faculté tous les deux (+) Elle s’est rapidement éprise de lui et ils sont sortis ensemble pendant deux ans avant de se fiancer (+) Elle a fait des études de stylisme, mais elle a arrêté ses études quand elle est tombée enceinte (+) Elle a donnée naissance à une petite fille, Eanna, qui a maintenant deux ans (+) Elle a perdu son fiancé il y a trois mois, alors qu’il s’était engagé dans l’armée (+) Elle n’a pas encore fait du tri dans ses affaires, ne trouvant pas le courage de tirer un trait sur sa vie passée avec son fiancé (+) Elle est assez maladroite, et se retrouve souvent dans des situations improbables (+) Elle est de taille moyenne, elle mesure 1 mètres 62 mais elle porte tout de même beaucoup de talons (+) Elle adore les escarpins et en possède plus d’une trentaine de paires (+) Elle parle couramment l’anglais, le français, et l’italien (+) Elle est très casanière et préfère passer des soirées avec sa fille plutôt que de sortir faire la fête dehors (+) Elle continue de porter la bague de fiançailles que lui a offerte Ezra, attaché à une chaine qu’elle a autour du cou, accrochée avec la chevalière d'Ezra qu'elle a pu récupérer (+) Elle est très bordélique et ne prends pas le temps de tout ranger (+) Elle adore les fruits rouges, elle pourrait en manger tout le temps (+) Elle n’est pas très bonne cuisinière et se fait souvent livrer à manger (+) Elle fait passer le bonheur de sa fille avant tout (+) Elle adore passer du temps avec Eanna, dès qu’elle a un peu de temps de libre (+) Elle trouve que le temps passe trop vite, encore plus quand elle voit grandir sa fille (+) Elle a ouvert une boutique de vêtements, le Style Closet, et son métier lui plait énormément (+) Elle est myope, elle porte des lentilles mais il arrive parfois qu'elle met ses lunettes (+) Elle a coupé les ponts avec son père, ce dernier n'acceptant pas ses choix (+) Elle prend néanmoins de ses nouvelles par le biais de sa demi-soeur, Juliet
Où étais-tu au moment de la tempête qui a frappé Lakeview ? J’étais en train de travailler dans ma boutique de vêtement, le Style Closet, lorsque l’alerte est passée sur toutes les radios. Bien trop tard d’ailleurs... Après, nous sommes dans une petite ville, donc cela aurait pu être rapide mais allez savoir pourquoi, nous avons été prévenu bien trop tard de cette tempête qui allait s’abattre sous peu sur Lakeview. J’ai rapidement quitté le travail, faisant partir les clients à l’intérieur, pour retrouver ma fille, Eanna. Elle est ma raison de vivre, et tout ce qui comptait pour moi, c’était de la retrouver. De savoir qu’elle allait bien et qu’elle n’avait pas peur. Je sais bien qu’elle était entre de bonnes mains à la garderie, mais forcément en tant que mère, on s’inquiète.
Comment as-tu vécu cette tempête ? Tout s’est passé tellement si vite, pourtant tout reste gravé dans ma mémoire. C’est peut-être dû aux nombreux cauchemars présents dans ma tête quasiment toutes les nuits. On ne s’attend vraiment pas à ce que ce genre de catastrophe naturelle nous tombe dessus, et pourtant ce fut le cas. Je pense qu’on a tous été surpris, et apeuré par la situation. Mes pensées se sont tout de suite tournées vers ma fille, Eanna qui était à la garderie. Il fallait qu’on se retrouve. Depuis la disparition de mon fiancé, elle est ma raison de vivre. J’ai vraiment cru qu’on n’allait pas survivre à cette tempête. J’ai réussi à aller rapidement à la garderie, et on s’est tous caché dans une pièce au sous-sol, accroupie sous des meubles. Certaines personnes étaient en train de prier pour que le bâtiment soit épargné.
Qu'est-ce qui t'a poussé à revenir à Lakeview après celle-ci ? On a eu tous très peur, mais on reste tout de même content d’être en vie. Certaines personnes ont préférés quitter la ville, en voyant tous les nombreux dégâts, ce ne fut pas mon cas. Je suis née à Lakeview. Je ne l’ai pas quittée, et ce n’est pas maintenant que cela va changer. Oui, c’est sûr c’est dur de passer à autre chose, sachant qu’on a perdu beaucoup de choses, peut-être que certaines personnes y arriveront mieux que d’autres, mais pour moi c’est beaucoup trop. Entre la disparition de mon fiancé il y a trois mois et cet ouragan, c’est difficile de penser qu’on est sortie de ce cercle vicieux. Qu’est-ce qui va m’arriver maintenant ?
   

   
Derrière l'écran
Pseudo/prénom : tchouky/marion. - Âge : vingt-quatre ans. - Comment as-tu découvert le forum ? sarah (.strange birds) et pauline (Distant Memories.) m'ont fait les yeux doux, difficile d'y résister. - Tes premières impressions sur le forum :    - Ton niveau d'activité /7 : connectée quasiment tous les jours, et j'essayerais de répondre le plus rapidement possible. - Ton petit mot de la fin : tumblr et we heart it sont mes meilleurs amis - Avatar :

Code:
<pris>ashley benson</pris> ∞ siobhán everdeen
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarMESSAGES POSTÉS : 226
INSCRIT LE : 25/08/2014


.

∞ journal intime
ÂGE: vingt-cinq ans
RP : open, envoie un mp !
RELATIONS:

MessageSujet: Re: SIOBHAN (+) lost and insecure, you found me Mer 27 Aoû - 15:37


Ma petite histoire
« Les chanceux sont ceux qui arrivent à tout.
Les malchanceux, ceux à qui tout arrive. »

   
  Prendre une décision importante pour le restant de sa vie, ce n’est pas évident. Cela peut apporter un bon nombre de chamboulements et on peut facilement perdre ses repères. Des responsabilités sont prises, et parfois cela apporte plus d’inconvénient que de bons points. C’est un moment dont James Lannister se souviendra toute sa vie. Le choix qu’il a pris n’était pas évident, et il a eu besoin de beaucoup de soutien au niveau de ses proches. Sa vie a été chamboulée, et même si ce n’a pas été évident pour lui de prendre en compte ses nouvelles responsabilités malgré la situation, plus le temps passe et plus il se dit qu’il a fait le bon choix. James Lannister avait fait le choix de perdre sa petite amie, et de sauver sa petite fille. « Je suis désolé Monsieur Lannister, nous n’avons rien pu faire. » James était en état de choc. C’est pourtant lui qui avait pris cette décision, fait ce choix. Il se doutait bien que ce serait dur mais il y a tout de même un temps d’adaptation qui n’est pas évident.  Il est resté plusieurs heures à l’hôpital, pour remplir les papiers pour le décès de sa petite amie, cette dernière n’ayant plus de famille proche. Pendant plusieurs semaines, James passait le plus clair de son temps à l’hôpital, pour voir sa fille en couveuse. Suite à leur accident de voiture, elle est née prématurément et elle a dû rester les premiers mois de sa naissance en couveuse, afin de s’assurer que tout allait bien pour elle, et que la petite n’aurait pas trop de séquelle suite à l’accident de ses parents. « Il serait peut-être temps de donner un nom à ce petit bout de chou, vous ne croyez pas ? » James n’avait pas réussi à  trouver un prénom pour sa fille, parce que c’était trop dur pour lui d’en choisir un sans Eanna, sa petite amie. Ils n’avaient pas réussi à se mettre d’accord tous les deux, et ils s’étaient dit que le plus simple sera au moment de sa naissance, le prénom viendra tout seul en voyant sa petite bouille. James prit sa fille dans ses bras, pour la première fois depuis qu’elle est née, et ne put s’empêcher d’esquisser un sourire. « Siobhán. Siobhán Eanna Everdeen. » C’était le prénom qu’elle avait voulu. Pour le second prénom, il ne voyait pas comment lui donner un autre prénom que sa mère ? Siobhán ne l’a connaîtra pas alors autant qu’elle ait quelques choses d’elle, afin qu’elle grandisse tout de même avec des souvenirs de sa mère, tout ce que James pourra lui apporter.

  On dit souvent que lorsque l’on rencontre la bonne personne, on le sait tout de suite. Un regard échangé, c’est tout ce qu’il suffit pour s’en rendre compte. Siobhán se souvient quand elle l’a rencontré, il était si séduisant. Certes, il était mouillé mais la blonde préfère se dire que si cet instant ne s’était pas produit, elle n’aurait pas rencontrée Ezra. A cette époque, Siobhán étudiait encore la photographie. Elle devait rendre un devoir la semaine suivante alors elle avait décidé de prendre quelques clichés dans le parc de Lakeview, avec un de ses amis qui suivait le même cursus qu’elle. Ils avaient décidés de faire une pause tous les deux, et s’amuser un peu avant de rentrer chez eux. Allez savoir comment tout s’est déroulée mais au final, elle s’est rapproché un peu trop près du lac, quand Ezra courrait à côté, et ils se sont rentrés dedans tous les deux, avant de tomber à l’eau. Siobhán a du s’excuser une bonne dizaine de fois, se sentant mal à l’aise par rapport au fait qu’il était tombé à l’eau par sa faute. Pour se faire excuser, elle l’a invité à aller boire un café et il avait accepté. Ils auront parlés pendant plusieurs heures avant de se quitter. Ezra avait insisté pour lui payer son café et elle s’est rendu compte qu’il lui avait laissé son numéro de téléphone sur le ticket de caisse au moment où elle quittait la table pour rentrer chez elle. « Attends avant de le rappeler. » « Et si il rencontre quelqu’un d’autre entre temps ? » Bien évidemment, elle avait laissé au moins une semaine avant de le rappeler, suivant les conseils de sa sœur parce que sinon dès le soir même elle aurait rappelé. Ezra n’avait pas rencontré quelqu’un d’autre puisqu’il n’avait pas réussi à se la sortir de la tête. Ils ont donc continué à se voir, et au bout de quelques mois, ils ont arrêtés de se tourner autour et ont officialisé leur relation. C’est aussi durant cette période que la relation avec son père s’est détériorée. James n’appréciait pas le fait que Siobhán sorte avec un homme plus âgé. Elle lui faisait clairement comprendre qu’il n’avait pas son mot à dire, et qu’il devrait être heureux qu’elle le soit. Ils ont commencés à s’éloigner tous les deux, et Siobhán a d’ailleurs fini par quitter la maison familiale pour s’installer dans l’appartement d’Ezra, en centre-ville. « Comment va-t-il ? » Même si elle ne vivait plus chez son père, Siobhán prenait tout de même de ses nouvelles auprès de sa demi-sœur. « Tu lui manques. Tu nous manques. » Siobhán était comme sa mère, butée. Tant qu’il n’accepterait pas Ezra, elle ne fera pas d’effort.

Cela faisait désormais deux ans qu’ils sortaient ensembles, et tout se passait pour le mieux entre eux. Siobhán était encore étudiante, mais elle travaillait aussi à côté pour aider Ezra à payer le loyer et les factures. A ses côtés, elle devenait plus mature, plus responsable. Elle appréciait ce qu’elle était devenue et était d’autant plus amoureuse de son petit ami. Cependant, il y a toujours un moment où quand tout va bien, on a l’impression que le monde s’effondre autour de nous. C’est la sensation qu’elle a eu lorsqu’elle a vu ce petit plus sur ce test. Elle prévient tout de suite Ezra, paniquée par la situation puisqu’elle n’a que vingt-trois ans. « On va trouver une solution, tout va bien se passer tu verras. » Il souhaitait garder le bébé, et Siobhán pensait qu’elle pouvait tout affronter s’ils étaient ensembles. Malheureusement, une autre mauvaise nouvelle arriva quand Siobhán arriva au quatrième mois de grossesse. Avant qu’ils ne se rencontrent, Ezra avait déposé un dossier à l’armée pour y entrer. Il venait d’être accepté. Il a réussi à obtenir un accord, il resterait à Lakeview. Jusqu’au terme de la grossesse de Siobhán. Après il devra rejoindre l’armée américaine. Quelques mois plus tard, la petite Eanna arriva au sein de la famille et Ezra aura pu en profiter pendant deux mois seulement. « Je l’ai acheté il y a deux semaines. J’attendais le bon moment pour te faire ma demande, mais tout s’est enchainé si vite. » Ezra mit un pied à terre et proposa à Siobhán de l’épouser. Bien évidemment, elle ne put s’empêcher de pleurer et de lui sauter dans les bras en répondant positivement à sa demande. Tout était prévu. Ils se marièrent quand Ezra rentrera de l’armée et Siobhán lui écrivait une lettre par semaine, accompagné de photos de leur fille pour qu’il voie comment elle grandissait. Son monde s’est écroulé quand elle a reçu la visite d’un capitaine de l’armée, lui annonçant la mort de son fiancé. Comment allait-elle expliquer à sa fille que son père n’allait pas revenir ? Comment allait-elle pouvoir continuer à vivre alors qu’elle a perdu celui à qui elle doit tout ? Elle a reçu il y a peu de temps le colis contenant toutes les affaires d’Ezra lorsqu’il était à l’armée.

Et puis, il y a le moment où on pense qu’on se retrouve dans un cercle vicieux et qu’on ne peut pas en sortir. Cela fait trois mois que son fiancé a disparu, est mort au combat puisqu’il était parti dans l’armée, et voilà qu’une tempête s’abat sur Lakeview. A ce moment là, Siobhán était dans sa boutique, dans le centre ville quand elle a entendu l’alerte passée sur les radios. Elle s’est dépêchée de quitter sa boutique le plus rapidement possible pour se rendre à la garderie où sa fille de deux ans se trouvait. Tout se comptait pour elle, c’était de retrouver Eanna, et de rester avec elle. Siobhán se souvient de cette journée comme si c’était hier. Elle en fait encore des cauchemars la nuit, quasiment toutes les nuits d’ailleurs. Quand elle est avec sa petite puce, Siobhán fait comme si tout allait bien, alors qu’au fond d’elle, la blonde est brisée. Elle a perdu beaucoup dans cette tempête. Sa maison a été détruite, et un tronc d’arbre est passé à travers la vitrine de sa boutique de vêtements. Siobhán est seule à affronter cette catastrophe naturelle. Son père et sa sœur ont déménagés à Portland, à six heures de route, peu de temps avant la tempête. Et puis, elle n’adresse pas encore la parole à son père. Il n’a pas vu la petite Eanna depuis sa naissance, et cela fait deux ans maintenant. Dans tous les cas, les pertes ont été à la fois matériel et aussi humaine pour Siobhán. En effet, elle a perdu son meilleur ami, celui qu’elle considérait comme un frère. Il s’est trouvé au mauvais endroit, au mauvais moment. Autour d’elle, elle voit les personnes qui tentent de se reconstruire une vie, qui font un peu comme si de rien était, et cela l’agace. Comment peut-on faire comme si il n’y avait pas eu de tempête alors qu’il y a eu des morts et de nombreux dégâts ? Elle est encore plus énervée contre les personnes qui ne viennent pas de Lakeview et qui viennent ici pour les aider à reconstruire la ville. Bon d’accord, c’est gentil de leur part, mais ils ne peuvent pas comprendre ce que les habitants ont vécut. Dans tous les cas, Siobhán sait qu’elle aura du mal à se remettre de tout ce qui se passe dans sa vie, et vu qu’elle pense sincèrement être dans un cercle vicieux, elle se demande vraiment ce qui va lui tomber dessus par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

SIOBHAN (+) lost and insecure, you found me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DIRT ROAD DIARY :: commencement :: Présentations :: validées-