AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Estebàn ~ strange things will happen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatarMESSAGES POSTÉS : 381
INSCRIT LE : 25/08/2014


.

∞ journal intime
ÂGE: vingt deux ans
RP : close, une autre fois !
RELATIONS:

MessageSujet: Estebàn ~ strange things will happen Mer 27 Aoû - 14:07

Estebàn Hadley
Et j'essaie d'enchainer d'autres corps d'autres accords d'autres raisons de voyager, de sourire sur le passeport j'essaie de ne plus saigner en attendant du renfort de ne pas faire de prisonniers


Nom complet: Hadley, nom que j'aimerais ne pas porter tant il me nuit. Estebàn, choisi par ma défunte mère, signifiant couronné en grec. Tobias, prénom slave qui plaisait à mon cher père, puis Cameron, mon grand-père le portait avant moi.  - Âge vingt deux ans, la vie est très courte. - Date et & lieu de naissance: Le douze décembre, à Lakeview, Oregon. Depuis, je n'ai jamais bougé. - Nationalité: Américaine avec des origines norvégiennes, d'où la couleur de cheveux et la peau claire. - Métier/Études en cours: barman au Honkers, métier qui donne un sens à ma vie, une indépendance. - Statut civil: infiniment célibataire, l'amour n'a aucune signification pour moi. - Statut financier: riche, mais que de l'argent de papa, l'argent que je gagne ne me permet pas de me proclamer ainsi. - Groupe: perfect storm - Chanson country préférée: she's everything ~ brad paisley

Estebàn est un jeune homme prétentieux, il sait qu'il est beau et en joue avec tout le monde, un petit sourire suffit pour obtenir ce qu'il désire ~ il est aussi arrogant, vulgaire ainsi que agressif, il ne se laisse pas marcher sur les pieds, il aime se battre même s'il n'a aucune raisons de le faire. C'est un garçon violent, il ne l'a pas toujours été mais depuis quelques années il a changé ~ Il n'a pas d'ambition, il aime sa ville et ne partirait pour rien au monde, son petit job de barman lui suffit pour faire sa vie, il ne compte pas vivre longtemps ~ Il est le fils du shérif de la ville qui souhaite que son fils prenne le relai lorsqu'il ne sera plus apte à exercer, seulement voilà, Estebàn ne veut pas de ce poste, il ne veut pas travailler dans la police, il déteste même l'idée de se retrouver un jour dans un poste de police ~ c'est un homme intelligent et logique, il réfléchit toujours avant de prendre une décision, il était le meilleur à l'école mais désormais, il ne veut pas se construire un avenir en faisant des études ~ Il est atteint de la maladie de Huntington, qui est neurologique, une maladie orpheline et héréditaire, sa mère est d'ailleurs décédée il y a deux ans à la suite de cette maladie ~ il est un peu jeune pour avoir contracté cette maladie qui, en général, se développe chez les patients entre quarante et cinquante ans. Bien sur, il est un cas exceptionnel, cela arrive que la maladie arrive entre quinze et vingt cinq ans ~ sa maladie développe en lui des troubles importants comme des difficultés à tenir son équilibre, à rester immobile, il ne tient pas en place, mais aussi des mouvements anormaux, des troubles de la mémoire, de l'attention, de la parole : parfois il n'arrive pas bien à parler.. Il est souvent agressif, la maladie lui fait un peu perdre la tête, il est irritable, peut déprimer d'un jour à l'autre puis s'ajoute à cela des troubles du sommeil ~ Estebàn a appris sa maladie il y a deux ans lorsque sa mère est morte et depuis, il vit au jour le jour, profitant allègrement de tous ce qu'il peut ~ Il n'est pas facile à vivre puisqu'il change de comportement d'une minute à l'autre, il est très lunatique, susceptible et il lui arrive même de pleurer lorsque ses nerfs lâchent ~ c'est un garçon gentil, il ne supporte pas l'aide des autres et préfère tout faire tout seul ~ il est plutôt sociable, il discute avec tout le monde même s'il est souvent qualifié de "bizarre" mais il s'en fiche, il ne prend jamais en compte ce qu'on lui dit, il est terriblement têtu, il n'en fait qu'à sa tête. ~ il vit actuellement chez son père, réfléchissant à se prendre un appartement d'ici peu ~ Estebàn aime les femmes, il n'est pas le coureur de jupons de service mais disons qu'il aime être en compagnie des femmes, les flatter, les embrasser alors que d'ordinaire, c'est un garçon assez timide. ~ Il se muscle beaucoup, son corps est très important pour lui, il fait énormément de sport comme de la course, de la boxe, de la natation mais il se sert de poids pour muscler ses bras ~ c'est un garçon séduisant et il le sait, il n'est pas du genre à se vanter pour autant, il a la tête sur les épaules ~ Malgré tous ses défauts, Estebàn est quelqu'un d'attachant, il a toujours le sourire aux lèvres pour montrer à tous que tout va bien alors que c'est tout le contraire. Il est attentif aux personnes qu'il apprécie, il sait s'y prendre pour consoler les autres, il est très serviable et à l'écoute des autres, il ne parle presque jamais de lui. ~ il n'est pas un fan des jeux vidéos et de la télévision, il préfère nettement s'occuper avec le sport ou faire des choses utiles plutôt que de rester chez lui ~ il a une allure de macho qu'il entretient, il est amusant, drôle et sait mettre de l'ambiance dans les soirées, c'est un peu le comique de service, il est d'ailleurs très doué pour les imitations. ~ Il joue du piano et de la guitare, il aime la musique puisqu'elle le transporte dans d'autres mondes, c'est agréable pour lui de pouvoir se sentir vivant grâce à une chanson ~ C'est un homme courageux, il ne montre jamais ses sentiments, il est plutôt discret. Il affronte toujours ce qui lui tombent dessus, il cherche toujours la bonne solution, c'est un homme responsable.
Où étais-tu au moment de la tempête qui a frappé Lakeview ? Au Honkers, le bar où je travaille. J'étais en plein service lorsque la tempête s'est abattu sur la ville et je dois dire que ça m'a fait peur, j'ai eu l'impression de mourir une nouvelle fois, comme la plupart des gens je pense. Fort heureusement, j'étais entouré de nombreuses personnes alors disons que ça passait un peu mieux car être tout seul dans ces moments là, ce n'est certainement pas une chose facile mais bon, c'est passé maintenant.
Comment as-tu vécu cette tempête ? Ça a été difficile, ce n'est pas le genre de choses qui arrive tous les jours alors autant dire que j'ai été surpris. Surpris tout autant que paniqué, mais bon, je suis un homme fort alors j'ai relativisé, même si on croit que la mort vient nous cherché, je me suis dit qu'il valait mieux mourir dans ces conditions, avec des gens que l'on connait plutôt que d'être seul chez soi, sans personne pour vivre la chose avec nous.
Qu'est-ce qui t'a poussé à venir/revenir à Lakeview après celle-ci ? Lakeview est la ville où j'ai grandi, tous les habitants ont dû ressentir la même chose que moi : difficile de voir notre ville complètement détruite. Et pourtant, rien ne me donne envie de partir, je suis bien ici, j'ai mes amis, ma famille et un travail qui me plait. Il faut penser au futur, la ville revit depuis un petit bout de temps et les choses redeviennent comme avant. Je m'imagine mal aller vivre ailleurs, je n'ai jamais visité les autres états mais je n'en ai pas envie, je suis bien ici.

Derrière l'écran
Pseudo/prénom: Distant Memories./Pauline - Âge: vingt ans. - Comment as-tu découvert le forum ? Joker ?    - Tes premières impressions sur le forum: il est trop moche, les admins sont des idiotes...    - Ton niveau d'activité /7 7/7 of course. - Ton petit mot de la fin      - Avatar: Alexander SEXYBGCANON Ludwig

Code:
<pris>Alexander Ludwig</pris> ∞ Estebàn Hadley
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarMESSAGES POSTÉS : 381
INSCRIT LE : 25/08/2014


.

∞ journal intime
ÂGE: vingt deux ans
RP : close, une autre fois !
RELATIONS:

MessageSujet: Re: Estebàn ~ strange things will happen Mer 27 Aoû - 14:08

Ma petite histoire
things we lost in the fire

Étendu sur le lit, il pourrait passer sa vie à la contempler. Son visage illuminé par les éclats du soleil à travers les rideaux du motel, ses formes qu'il connait par cœur, son corps tout entier d'une douceur incomparable à celle d'une autre, ses yeux pétillants quand elle le regarde. Mais malheureusement, il sait que ce n'est pas possible et dès qu'elle ouvre les yeux, il sait qu'elle ne va pas tarder à partir. "Bonjour toi." Lui glisse-t-il à l'oreille, déposant un baiser dans son cou par la même occasion. Elle est belle, ses cheveux tombent sur ses épaules comme une cascade, la main d'Estebàn, se pose délicatement sur le ventre de la demoiselle qui lui offre son plus beau sourire. "Bebàn..." Souffle-t-elle, encore endormie. Il la tire doucement par le bras et elle se retrouve à califourchon sur lui, les mains posées sur son torse. Elle lui transmet la chaleur de son corps nu contre le sien, c'est si agréable. "Arrête Estebàn." Dit-elle soudainement, sans qu'il ne sache pourquoi. "Pourquoi ?" Demande-t-il en lui faisant sa petite moue, la plus jolie qu'il puisse lui faire certainement. Elle pose les mains sur ses yeux pour ne plus le regarder, un mince sourire sur ses lèvres puis elle se lève délicatement pour attraper ses vêtements au sol. "Qu'est ce que tu fais ?" Demande-t-il en arquant un sourcil. "Mais j'dois aller bosser." Répond-elle en haussant les épaules, sans réelle expression sur son visage. "T'as le temps..." "Stop." Elle s'habilla rapidement et croise les bras. "Je crois qu'on devrait arrêter maintenant." Il arque un sourcil, ne comprenant pas sa réaction si soudaine. "Écoute Estebàn, t'as quoi ? Seize ans... Puis je tiens à te rappeler que je suis mariée. Tu comprends ça ? Mariée !" Elle soupire puis enfile sa veste. "Tu crois vraiment que mon mari va croire à des déplacements professionnels à chaque fois ? Il faut qu'on arrête, tu es trop jeune pour moi..." Estebàn reste sans voix, il ne sait pas quoi lui dire, mais elle s'approche de lui et pose ses deux mains sur son visage, déposant un doux baiser sur ses lèvres, un baiser d'adieu certainement. "On a passé de bons moments." Lâche-t-elle, un sourire aux lèvres, puis elle s'éloigne et attrape son sac posé au sol. "Au revoir." Dit-elle, sa voix s'est radoucie, elle parait triste mais sans plus tandis que lui, il est totalement désespéré, effondré.



Allongée sur son lit de mort, le teint pâle, les lèvres blanches, les cernes qui lui font un regard des plus fatigués, c'est absolument atroce. Elle est à moitié endormie lorsqu'Estebàn la rejoint, un café à la main afin de tenir éveillé à ses côtés. Il sait que c'est la fin, il sait que sa mère ne passera pas la nuit et pourtant, il s'efforce d'avoir des pensées positives pour prouver à sa mère qu'il est un homme fort. Ses yeux brillent, sa mère le regarde avec un air interrogateur mais dans son regard, il ne voit que la fin, il sait que c'est proche mais il n'a pas de mots assez forts pour lui dire qu'il l'aime, qu'il n'a pas envie qu'elle parte. Il n'a que dix neuf ans, sa mère doit être encore à ses côtés, elle doit lui faire de petites réflexions lorsqu'il le faut, c'est tout simplement ce qu'il souhaite, elle n'a pas le droit de partir, de l'abandonner. "Je t'aime mon Bebàn..." Sa main serre fortement celle de Estebàn, il ne sait pas quoi dire, pas quoi faire, les larmes commencent doucement à rouler sur ses joues. "Moi aussi maman..." Il dépose un délicat baiser dans la paume de sa main, elle est toute fragile désormais, elle n'a plus la force de résister à quoi que ce soit. "Ne pleure pas mon bébé..." "Non..." Il s’essuie les larmes qui coulent sur ses joues d'un geste rapide du revers de sa main, elle veut garder une image positive de lui, mais il ne parvient pas à satisfaire son envie. Sa mère représente tout pour lui, et même, son père n'est pas là pour lui dire adieu, il n'est pas là à lui prouver son amour. "Bebàn écoute moi... Je serai heureuse si... Tu profites de ta.. vie. Tu es jeune, ne gaspille pas ton temps à.. à faire des choses que tu ne veux pas..." Il hoche la tête pour approuver ce qu'elle lui dit. "Ne te laisse jamais faire... Tu es courageux.. Je veux que tu fasses ce qui plait.. Tout ce qui te plait... Je t'aime tellement mon Bebàn..." "Moi aussi je t'aime maman..." Les larmes envahissent de nouveau son visage, il ne peut s'empêcher de pleurer face à ses paroles. "Ne pars pas maman.. J'ai besoin de toi moi..." "Tu t'en.. sortiras très.. très bien tout seul." La main de sa mère vient lui caresser délicatement le visage lorsqu'il s'approche pour l'embrasser sur sa joue. Sa peau est froide, ses yeux se ferment doucement, elle lutte mais n'y arrive pas. BIIIIIP. Son cœur ne bat plus, Estebàn s'effondre.  


"Estebàn, t'es inscris !" Crie son père en rentrant du travail, la nuit vient de tomber, Estebàn s'apprêtait à sortir. "Inscris où ? A quoi ?" Demande-t-il, interloqué. Son père lève les yeux au ciel, il enlève sa veste et la pose sur le dossier de la chaise face au jeune homme. "A ton avis ? Au concours de police idiot." "Ah non, je t'ai dis que je ne le ferais pas." Il lève une fois de plus les yeux vers le haut. "De toute façon, t'as pas le choix. Tu vis sous mon toit. Puis tu ne vas pas travailler dans ce bar toute ta vie, c'est pas une vie et tu le sais." Estebàn hoche la tête, attrapa sa veste et l'enfile, prêt à partir pour ne plus écouter son père. "Quand je te parle, tu me regardes. Tu restes ici, je n'en ai pas fini avec toi." "J'me tire." L'homme s'approche vers lui, on peut clairement lire dans son regard qu'il n'est pas de très bonne humeur, aussi peut être a-t-il passé une mauvaise journée ? Estebàn s'en fiche, il ne veut plus rien avoir à faire avec lui, ça ne se passe jamais comme prévu. Il lui attrape violemment le bras et les yeux du blond se pose sur la main qui le tient fermement. "Lâche moi." Son regard est plein de haine, Estebàn n'est pas prêt à suivre le même chemin que son père, sa mère lui a dit de ne pas faire quelque chose qui lui déplaisait, il entend bien faire comme il le souhaite. "Lâche moi." Répète-t-il, en haussant un peu le ton de la voix cette fois-ci. "Tu te calmes, je suis ton père !" "Père ou pas, je ne veux pas que tu me touches." Soudainement, son père le pousse violemment pour qu'il se retrouve au sol. La maladie aidant, il est encore plus agressif qu'avant et du coup, il se relève en vitesse pour donner un coup de poing dans le visage de son père. Estebàn ne voulait pas que ça se passe comme ça, mais qu'importe ses nerfs ont complètement lâché et il frappe son père, il continue à un point où l'homme en face de lui ne peut plus rien faire, du sang coule de sa lèvre inférieure, il essaie de stopper son fils, mais finalement, le jeune homme cesse sa violence et se laisse tomber au sol, les larmes aux yeux. "P'tit con." Estebàn ne lève même pas la tête, il a honte de ce qu'il a fait, mais il ne regrette pas le moins du monde. "Putain, je ne te demande qu'une chose... Être policier !!" "Mais j'm'en fou, j'veux pas être dans ta police à la con." Il garde la tête baissée, voyant clairement que les pieds de son père se rapproche vers lui. "Je veux simplement être fier de toi avant que tu rejoignes ta mère." "Ah ouais d'accord..." Estebàn soupire et se lève doucement, se retrouvant nez-à-nez avec son père. "Tu sais que tu n'en as pas pour longtemps alors fais quelque chose de ta vie, quelque chose de bien." "Va te faire foutre !" Estebàn s'en va, il n'a plus envie d'écouter les conneries de son père, sa vie il en fait ce qu'il veut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Estebàn ~ strange things will happen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DIRT ROAD DIARY :: commencement :: Présentations :: validées-